Les normes actuelles pour un garde-corps de piscine



Categories:

Depuis le 1er janvier 2004, les piscines privées de plein air enterrées ou semi-enterrées sont tenues d’avoir un dispositif de sécurité normalisé. Le garde-corps, faisant partie de ces dispositifs, sécurise les abords de la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée. Cela contribue à prévenir les accidents de noyade, en particulier chez les jeunes enfants et les animaux. Cependant, son installation est soumise à des réglementations strictes, définies par la norme française NF P90-306 relative aux barrières de piscine. Découvrez dans ce guide pratique les exigences de cette norme pour choisir un garde-corps homologué et assurer la sécurité de votre piscine.

Sécurité de la piscine : les normes à suivre pour un garde-corps

Les directives essentielles concernent les dimensions, le verrouillage et l’emplacement d’un garde-corps de piscine, garantissant sa conformité à la norme NF P90-306 sur les barrières de protection. 

Ces mesures de sécurité sont spécifiquement conçues pour prévenir le basculement, les chutes par enjambement ou escalade d’un enfant de moins de cinq ans au-dessus du garde-corps, ainsi que son passage en dessous ou à travers celui-ci. Si vous êtes intéressé par le garde-corps de piscine, vous pouvez voir ici de nombreux détails.

Sélection du matériau idéal pour votre garde-corps de piscine

Le choix des matériaux pour le garde-corps de piscine est varié :

  • Le bois
  • L’inox
  • Le verre
  • L’aluminium
  • Le PVC

Cependant, la surface doit rester lisse et exempte d’aspérités pour prévenir tout risque de blessure. Il est recommandé d’opter pour des matériaux transparents tels que le verre, l’inox, ou une combinaison des deux pour une surveillance optimale de l’espace de baignade à travers le garde-corps. 

Les dimensions à respecter pour conformer votre garde-corps aux normes

Selon la norme NF P90-306 en vigueur, la clôture de piscine doit avoir une hauteur minimale de 1,10 m à partir de la lisse basse ou de 1,22 m par rapport au sol fini, empêchant ainsi tout accès à un enfant de moins de cinq ans. 

L’espace sous le garde-corps doit être inférieur à 2,5 cm pour éviter le passage d’un jeune enfant ou d’un animal, réduisant ainsi les risques de blessures ou de coincement. 

La distance entre les éléments horizontaux ou verticaux, comme les barreaux, doit être comprise entre 4,5 et 10,2 cm au maximum, empêchant ainsi le passage d’un enfant en bas âge.

Conseils pour respecter les conditions requises afin d’assurer la solidité

La robustesse du garde-corps de piscine est essentielle, nécessitant un système de fixation capable de s’ancrer solidement au sol et de résister à l’arrachement. Opter pour un système à vis en acier inoxydable peut prévenir sa détérioration. 

De plus, la clôture de la piscine doit démontrer une résistance à divers éléments, tels que des chocs ou projections d’au moins 50 kg, les intempéries (vent, pluie, neige, gel, etc.), ainsi que les déchirures potentielles causées par des projectiles ou des griffes d’animaux, entre autres.

Recommandations sur l’emplacement idéal pour votre garde-corps de piscine 

La barrière de sécurité de la piscine doit être positionnée à une distance minimale d’un mètre du bord du bassin afin de garantir un espace de circulation autour de la piscine. De plus, elle doit être éloignée de tout élément pouvant servir de support, comme un mur, une fenêtre ou un balcon, empêchant ainsi tout accès non autorisé au plan d’eau.