Les distances à respecter pour l’installation d’une micro-station

| | 0 Comment| 0h00


Categories:

Dans chaque pays, ce sont les réglementations locales et les règles de construction en vigueur qui définissent la distance entre une micro-station d’épuration et la maison, le puits ou le fossé. Ces dispositifs peuvent changer selon la taille de la micro-station d’épuration, le type de sol, le terrain, la capacité de la station d’épuration, les sources d’eau potable qui se trouvent à proximité et aussi d’autres facteurs.

Il faut respecter ces règles et afin d’assurer que les travaux n’affectent pas la santé de tous les résidents de la surface environnante. Ainsi, vous vous préoccupez de la normalisation de leur sécurité. 

Les distances à respecter 

Un système d’assainissement doit être réalisé et implanté pour protéger l’environnement et prévenir les perturbations environnementales, voire les risques sanitaires. Lors de la sélection du site, le développement futur de l’agglomération et les activités prévues doivent également être pris en compte lors de la préparation du plan d’assainissement.

Les distances pour un assainissement type micro station peuvent être calculées de la sorte : 

  • Clôture : 3 m
  • Construction : habitation, garage : 5 m
  • Puits : 35 mètres
  • Haie et Arbre : 3 m

Distance minimale à respecter : clôture de 3 mètres

Une distance de clôture de 3 mètres entre l’entourage est l’idéal lorsque pour la réalisation d’un système de micro station d’épuration. Cette norme vise à éviter les problèmes de santé et de sécurité du voisinage.

En outre, le fait est que la micro-station d’épuration se trouve tout près de la limite de propriété peut entrainer des complexités comme des nuisances olfactives et sonores pour l’entourage. En effet, le mécanisme de micro-station est très bruyant et entraine des odeurs infectes, ce qui peut déranger les voisins qui se trouvent à proximité. 

Distance entre les constructions existantes (maison, garage…) : 5 mètres

Pour les ouvrages fondés à proximité, la distance recommandée est de 5 mètres. Vous n’êtes pas sans savoir que ces règlementations éliminent tout risque de dommage structurel aux constructions environnantes. Certes, les micro-stations d’épuration requièrent une excavation afin de bien se fixer dans le sol, ce qui risque d’impacter les fondations des maisons qui se trouvent trop près.

En effet, les micro-stations d’épuration produisent des vibrations au moment où elles fonctionnent. Ces vibrations représentent un grand risque pour les propriétés situées aux alentours proches. Ainsi, une limite 5 mètres peut régler le problème et éviter le moindre risque pour le voisinage.

35 mètres pour un captage d’eau (puits, forage…) 

La règle générale pour l’installation de micro-station d’épuration est d’au moins 35 mètres pour un captage d’eau. Ceci protège généralement la qualité de l’eau potable. Il est vrai que les micro-stations d’épuration traitent les eaux usées domestiques, mais après la phase de traitement, vous risquez toujours de trouver contaminants dans l’eau. Afin d’éviter que ces contaminants s’introduisent dans la source d’eau potable, ce qui est néfaste pour la santé publique, assurez-vous que la micro-station soit installée un peu loin d’un captage d’eau.

Nous conseillons une distance de 35 mètres afin d’éviter le moindre risque de contamination de la source d’eau potable.

3 mètres de distance minimale entre la micro-station et les haies ou les arbres

Si vous avez un jardin avec des arbustes, prévoyez une distance minimale de 3 mètres entre la micro-station et les arbres, de façon à éviter les dommages provenant des racines. Éliminez tous les arbustes qui se trouvent à moins de 3 mètres de la micro-station. Effectivement, si une racine détruit ou déforme le système d’alimentation en eaux usées, vous risquez une fuite. Ce qui entraînera de gros problèmes de pollution dans votre propriété.

Distance minimale entre une micro-station et parking ou passage de voiture

Il est strictement interdit d’installer une micro-station sur une aire de stationnement, de stockage ou de circulation.

En effet, la mise en place d’une micro-station sur une aire de stationnement, de stockage ou de circulation n’est pas recommandée. La micro-station peut être détruite par le poids des voitures qui circulent ou qui stationne sur le site. De plus, le système de micro-station ne fonctionnera pas correctement à cause des vibrations et des mouvements de sol, mais également de la circulation des voitures. 

Il ne faut pas également oublier que si une micro-station d’épuration se trouve sur une aire de stationnement, de stockage ou de circulation, des problèmes d’accès pour la maintenance et la vidange peuvent survenir. Il est donc important que l’emplacement de la micro-station soit facile à repérer par les techniciens de maintenance et les camions de vidange.